Août 30 2017

Le championnat des bûcherons

La 42e édition du championnat d’Alsace de bûcherons intégrait cette année pour la première fois le championnat d’Europe Eurojack.

Les concurrents se sont déplacés d’Autriche, de Suisse, d’Allemagne, et même de Nouvelle-Zélande pour participer à cette avant-dernière manche. La finale sera disputée à Wurmbrand (Autriche) en septembre.

La commune forestière de Schirrhein, dans le nord de l’Alsace, était bien représentée par ses bûcherons, encouragés par le public. Parmi eux, quelques femmes ont disputé une épreuve de hache qui leur était réservée. On trouvait deux Schirrheinoises, mais aussi Svenja Bauer, une Allemande qui pratique ce sport depuis dix ans et a été sacrée championne d’Allemagne l’année dernière.

Après la hache horizontale, les concurrents se sont mesurés dans quatre autres épreuves. La tronçonneuse rondelles volantes leur imposait de découper quinze rondelles de 3 à 4 cm d’épaisseur le plus rapidement possible. Ensuite, les bûcherons ont démontré leur talent au passe-partout une personne, tranchant un tronc de 40 cm de diamètre en moins de douze secondes pour le plus rapide d’entre eux.

Retour à la tronçonneuse pour la quatrième épreuve : cette fois, les quinze rondelles ne pouvaient pas voler en tous sens, mais devaient rester empilées en équilibre pendant que le bûcheron continuait de trancher le rondin. Le tout sans toucher le bois autrement qu’avec sa tronçonneuse… Une épreuve qui a su captiver l’attention du public, tendu à la vue de ces piles branlantes. Une préparation à la dernière et plus spectaculaire épreuve : celle du springboard.

 

Pour s’illustrer dans ce dernier exercice, les bûcherons devaient monter sur un tronc à l’aide de deux planches, qu’ils avaient insérées dans le bois après y avoir taillé deux encoches. Ne reste alors qu’à couper à la hache le rondin de bois posé au sommet du tronc, en gardant son équilibre et sa force. Cette technique n’existe pas seulement en championnat : elle vient des forêts américaines, où les bûcherons l’utilisaient pour couper le tronc des arbres trop larges, comme les séquoias géants.

À la fin du concours, le podium a été confisqué par les germanophones : les première et deuxième places reviennent aux Autrichiens Armin Kugler et Matthias Hinterreiter et la troisième au Suisse Severin Bühler.

Ce qui n’a pas empêché le football club de Grendelbruch de faire un carton plein. Au total, 2 200 entrées ont été enregistrées. Parmi les visiteurs, beaucoup venaient du village, mais aussi de Valff ou de Lutzelhouse.

Le concours a été agrémenté d’une démonstration de sculpture à la tronçonneuse à 11 h. Les tabourets sculptés par deux jeunes du village ont ensuite été vendus au prix du bois aux spectateurs. Autre animation : une démonstration de broyage de grumes, offerte par l’un des sponsors du concours. Certains d’entre eux tenaient leurs stands de matériel forestier à côté de l’aire de concours.

Une belle réussite pour ce concours, qui se renouvelle en intégrant le circuit européen.

DNA-Léa Schneider – 14/08/2017

Lien Permanent pour cet article : http://www.mairie-grendelbruch.fr/?p=3458